À propos

 Résumé des actions depuis 2013

  • En 2013, à la demande du Ministère de la Santé français, un partenariat est créé entre les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg et l’hôpital régional de Labé en Guinée-Conakry, avec une enveloppe budgétaire limitée.
  • Cet établissement africain de 110 lits situé dans les hauteurs du Fouta Djalon à 400 km de la capitale, draine plus d’1 million d’habitants dans des conditions très précaires qu’il partage avec l’ensemble des hôpitaux de Guinée, notamment le manque d’approvisionnement en eau et en électricité.
  • Plusieurs missions médicales et techniques ont été effectuées : mission d’évaluation des besoins, missions de formation et d’interventions chirurgicales, missions d’Electriciens sans Frontières Alsace (ESF-A), missions d’hygiène.
  • L’épidémie à virus Ebola de 2014-2015 a durement fragilisé la Guinée et les pays limitrophes, la Sierra-Leone et le Liberia. Cette période a été mise à profit pour récolter les 100 000  Euros nécessaires pour mener à bien le projet électrique d’ESF-Alsace et d’adduction d’eau. Deux containers de matériel médicotechnique, dont 29 panneaux solaires, ont été acheminés à Labé à partir du CHU de Strasbourg. 

 

  • En mars 2016, le gouverneur de la région de Labé, inaugure la nouvelle centrale solaire de l’hôpital de Labé qui lui permet désormais de disposer d’eau courante et d’électricité 24h/24.
  • Parallèlement, Expertise-France, agence française de coopération technique internationale, a initié un programme national d’hygiène en Guinée sur 3 ans (Twin2H) auquel participent, pour l’hôpital de Labé, deux hygiénistes du CHU de Strasbourg. Avec une dernière mission en février 2018, ce programme vient de se terminer et cette démarche sera poursuivie avec nos collègues strasbourgeois au sein de notre association.
  • Le financement initial du partenariat institutionnel n’ayant pas été renouvelé, l’association Hautepierre sans frontières a pris le relai du projet et du pilotage des missions médicales et de formation.
  • Plusieurs missions de formation et d’interventions en chirurgie viscérale, traumatologie, kinésithérapie, imagerie médicale, soins dentaires du CHU de Strasbourg se sont rendues à Labé  jusqu’en mars 2018. 
  • Affrètement d’un troisième container de matériel médical et technique, juillet 2018,
  • un projet Orthopédie-Traumatologie sur 3 ans, en raison de la forte incidence de la traumatologie notamment routière. (La Lancet Commission (2015) a montré que la traumatologie représente près de 40 % du poids chirurgical global de la morbidité, la mortalité et de handicaps dans les pays en développement.)

 

  • Une nouvelle convention triennale a été signée en août 2018 entre les CHU de Strasbourg et l’hôpital de Labé, ce qui renforce les actions de notre association et institutionnalise nos partenariats. 
  • Les missions en 2019 : 
    • une mission a été effectuée début mars 2019 : formation ciblée en Urgence (accueil urgences, cardiologie, néonatologie), tri et affectation du matériel issu des containers envoyés, préparation d’un documentaire pour le site de l’association.
    • mission en anesthésie-réanimation avec le concours de l’UNISIMES (UNIté de SIMulation Européenne en Santé) de Strasbourg mai 2019. 
    • mission Hygiène des HUS en avril 2019
    • D’autres missions : formation en dentaire, en chirurgie, en anesthésie, aux urgences sont prévues en début 2020.
      • un projet d’électrification solaire de deux hôpitaux préfectoraux de la région de Labé développé par ESF-Alsace :
  • l’un a été réalisé en janvier 2019 à Lélouma à 60 km de Labé : hôpital préfectoral, collège et centre de santé..
  • l’autre est programmé à Mali au nord de Labé en fin d’année 2019.
      • La formalisation d’un partenariat entre Strasbourg et le Bade-Wurtemberg en faveur de notre projet guinéen (un chirurgien allemand s’est joint à la dernière mission chirurgicale de février 2018)

 

      • Notre association s’est engagée à cofinancer la formation en anesthésie-réanimation à Dakar d’un jeune praticien de l’hôpital de Labé. Ce candidat qui a réussi son examen probatoire à la faculté de Dakar a commencé cette formation.
      • la recherche de financements, de matériel et de bonnes volontés reste une préoccupation constante de notre association par l’organisation de diverses manifestations, 
      • Les dernières bonnes nouvelles :
  • l’aide de l’Ambassade de France de Conakry au financement des transports aériens
  • Acceptation de la candidature présentée par les HUS à l’appel à projet MIGAC de Coopération internationale Hospitalière 2019 pour un projet Hygiène à Labé. 
  • D’autres pistes de réflexion sont en cours notamment avec l’Ambassade de France, la Faculté de Médecine de Conakry et de Strasbourg et Pédiatres du Monde (soutien de projets, formations, échanges d’étudiants…) 

 

Merci à tous ceux qui, en Europe et en Guinée, participent au développement de notre partenariat.


ACTION À VENIR
CONTACT